Remplacement de vieilles dalles en caoutchouc par du gazon synthétique

Les beaux jours arrivent et nous commençons à effectuer nos premiers chantiers de revêtements de sols.

En effet, s’il est raisonnablement de penser qu’il n’est pas possible d’installer du gazon synthétique lorsqu’il y a de la neige, la colle que nous utilisons pour les jointures ne supporte pas les faibles températures ou l’humidité de la pluie.

Evacuation des vieilles dalles

Premièrement, on évacue les anciennes dalles de sécurité. Après de longues années, elles sont devenues ternes, se sont déformées sur les angles, et ont perdu de leur propriété amortissante…

Pose du shockpad

Après avoir retiré la totalité des dalles en caoutchouc, nous égalisons le terrain au râteau. Vient ensuite la pose des plaques amortissantes (shockpad).

Pose du gazon synthétique

Une fois la pose du shockpad achevée, nous effectuons une tranchée sur tout le périmètre. Ceci nous permettra par la suite d’enfouir le gazon synthétique afin de le maintenir en place. Ensuite, nous posons les bandes de gazon synthétique en effectuant minutieusement toutes les découpes au millimètre près !

Travail achevé

Toutes les jointures du gazon synthétique sont collées entre elles. Nous avons enfoui le gazon synthétique sur tout le périmètre, puis comblé la tranchée de terre.

Pour finir, on ajoute environ 10kg /m² de sable, que nous avons fait entrer entre les brins du gazon synthétique. Ce sable permet de stabiliser le revêtement, de le protéger contre l’usure et de tempérer la chaleur du sol pour les utilisateurs.